Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 01:01

Je viens de lire que tous les ans, aux îles Philippines, le Vendredi saint est célébré par des crucifixions réelles. À travers cet événement, aussi traditionnel que sanglant, ce sont les dernières heures de la Passion du Christ qui sont reconstituées. Légionnaires romains en armes, couronnes d’épines, flagellations, entailles aux rasoirs : chaque élément se veut le plus fidèle possible aux dernières souffrances du Christ (Source : Lefigaro.fr, 14/02/2017).

 

On trouve pareils actes au Mexique, où finalement le Dieu chrétien n’est  pas très éloigné de la cruelle divinité mexicaine Quetzalcóatl, qui exigeait en permanence des sacrifices humains.

 

Ce dolorisme et ce masochisme sont une modalité bien connue et fort ancienne de la dévotion catholique. On la trouve déjà sous forme symbolique dans le Stabat Mater : Fac me plagis vulnerari / Cruce hac inebriari / Et cruore Filii (Fais que je sois blessé par ses blessures / Que je m’enivre de cette croix / Et du sang répandu de ton Fils). L’imagination s’hallucine à l’évocation empathique de la scène, maints « Exercices spirituels » y invitent, avec même le concours d’esprits de renom comme Pascal, et il ne faut donc pas s’étonner que de là on aille très vite à l’incarnation dans le réel. On pense à la Passion tuméfiée, vrai match de boxe, du film de Mel Gibson La Passion du Christ (2004).

 

Assurément il y a là une déviation pathologique de la foi, et cette vision de la Croix, attestée malheureusement par certains textes, est théologiquement contestable. Mais ce qui surprend en l’espèce, c’est la marchandisation du spectacle. En effet les organisateurs veulent préserver cette tradition pour que les enfants continuent d’y participer, « par dévotion ou pour s’amuser » (même source). En outre spectateurs philippins et touristes étrangers affluent tous les ans : tout au long des chemins de croix se trouvent des vendeurs de boissons fraîches et de gâteaux. L’imposture de cette pratique est donc double : à la fois vraie folie pour ceux qui y croient, et oubli du sens pour les autres, simple amusement et intérêt commercial.

 

D.R.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages