Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 01:01

J’ai appris avec stupéfaction qu’un professeur de l’enseignement public, dans l’Indre, a été suspendu par son Inspecteur d’Académie pour avoir fait travailler ses élèves sur quelques extraits de la Bible. Une enquête administrative a été ouverte, mais les parents d’élèves qui ont envoyé une lettre au rectorat pour se plaindre de l’étude d’un texte religieux en classe restent anonymes et ne parlent pas – en quoi évidemment on peut admirer leur courage... (Source : francetvinfo.fr, 04/03/2017)

 

Cette sanction d’une gravité exceptionnelle me choque totalement. Cela me fait penser à mes débuts de professeur en lycée public. Comme j’avais fait allusion en cours au Notre Père chrétien, où le croyant demande à Dieu de « ne pas le faire entrer en tentation », pour faire réfléchir les élèves, après Paul Ricœur, à l’idée du « Dieu méchant dans la vision tragique de l’existence », mon proviseur me convoqua et me reprocha de faire réciter dans tous mes cours le Notre Père et l’Ave Maria ! Tant la calomnie sournoise et courageusement anonyme peut faire des ravages, comme le dit Basile dans Le Barbier de Séville !

 

Je ne sais pas évidemment quel a été le contenu de l’enseignement de ce collègue, au demeurant très bien vu de la quasi-totalité de ses élèves et de leurs parents, d’après la source susmentionnée. Mais je sais bien que l’étude d’un texte dit « sacré », biblique ou autre, est tout à fait possible en cours de français, et ne contrevient pas au principe de laïcité. Seuls les laïcistes ou laïcards, ces myopes intellectuels, peuvent s’en formaliser. Leur convient tout à fait le proverbe oriental : « Quand on montre la lune du doigt, l’imbécile regarde le doigt ».

 

Au reste, je soutiens que vouloir étudier la littérature sans faire référence aux contenus religieux qui la sous-tendent, textes compris, est une ineptie. Comment comprendre Pascal, Racine, Hugo, Baudelaire, etc., sans y faire des allusions, et parfois fort développées ? Ne confondons pas les plans. C’est affaire ici de culture, et non pas de catéchisme.

 

D.R.

D.R.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Catherine Arranger 17/03/2017 23:43

Je suis peinée devant le constat de l'actuelle étroitesse des responsables en matière d'éducation. Et devant le constat que la pensée unique avance à grands pas. Peut-être serait-il utile de leur conseiller de lire le petit livre "Ce que je crois" de Jacqueline de Romilly. Et je termine avec Shakespeare : "Ce n'est pas la faute de nos étoiles, cher Brutus, c'est la nôtre" Jules César, Acte 1. Merci Michel d'avoir porté à notre connaissance des faits réels qui, en les analysant pourront aider bien des parents et enseignants à recourir au discernement. Du moins je l'espère.

www.michel-theron.fr 18/03/2017 00:01

Bonsoir Catherine. Le personnel de direction dans l'Education Nationale tremble souvent devant les parents d'élèves. Normalement il devrait défendre ses agents. Mais l'important pour lui est qu'il n'y ait pas de "vagues". Le courage n'est pas la vertu la plus pratiquée de nos jours. Amitiés. Michel

Pahon stephane 16/03/2017 10:37

Tout à fait d'accord Michel avec votre papier : laïcité.
Les les laïcards ou les bigots, finalement même combat.
Ils ont des cul de bouteilles à la place des yeux !
On me reproche de parler trop de religion ou de "Dieu "....
Alors que je ne parle que du fait religieux. Je ne fais pas de cathéchèse
ou autre prosélitisme.
On me reproche de parler du fait de civilisation qui est porté, entre autre,
par du religieux.
Laïcards, bigots ou dogmatisants ...
Même combat. Enfermer la pensée dans l'idéologie, plutôt que faires des
idées un terrain de réfléxion basé sur la raison, l'étude...
C'est triste ! Stéphane. Merci et bien à vous Michel. ..

www.michel-theron.fr 16/03/2017 12:43

Vous avez raison, cher Stéphane. Il y a une grande myopie intellectuelle aussi bien chez les bigots que chez les laïcistes" ou "laïcards". Amitiés. M.

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche