Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2018 2 15 /05 /mai /2018 00:01

Le président états-unien vient encore de se signaler par un comportement inadmissible, en évoquant dans un discours devant les membres et sympathisants de la NRA (National Riffle Association), puissant lobby de défense des armes à feu, les attentats terroristes survenus le 13 novembre 2015 au Bataclan et sur des terrasses de cafés parisiens. Il a prétendu que si les Parisiens avaient été armés ce jour-là, ils auraient pu immédiatement mettre en fuite les attaquants. Et pour illustrer ses paroles il a mimé les djihadistes prenant tout leur temps pour abattre une à une leurs victimes : « Boum, viens-là ! ; Boum, viens-là ! ; etc. » (Source : ouest-france.fr, 07/05/2018)

 

On reste sidéré devant tant de bêtise et d’indécence, et on se demande comment de telles paroles et un tel comportement histrionesque sont possibles de la part du chef d’un si grand État. Bien sûr il n’en est pas à sa première incartade, mais on se demande où il va bien pouvoir s’arrêter.

 

Les associations de défense des victimes des attentats se sont scandalisées, à très juste raison, de cette instrumentalisation des victimes, qui est une insulte à leur mémoire. Mais à ce jour notre Président est resté silencieux, peut-être pour ne pas désapprouver son récent et actuel « ami ».

 

Sur le fond, il est évident que la solution pour lutter contre des attaquants armés n’est pas la possession d’armes à feu. Elles sont en vente libre aux États-Unis, et c’est le pays où ces attaques sont les plus fréquentes. Pour faire face à celles qui ont eu lieu dans les établissements scolaires, Donald Trump a préconisé tout simplement d’armer les enseignants. C’est transformer un pays en champ de western, où la seule loi est celle du colt.

 

Je sais bien que le deuxième amendement de la constitution états-unienne permet à chacun d’être armé. Mais à l’origine il fallait que chaque état de l’Union pût se défendre contre les tentatives hégémoniques de l’état central. Aujourd’hui la situation historique a changé. Cependant le vieux réflexe perdure, et on le voit ici défendu, avec une innommable grossièreté.

 

D.R.

 

***

 

Nota : Retrouvez toutes mes chroniques revues et enrichies, réunies sous forme de livres édités chez BoD en version papier et en version électronique, et constituant une collection de plusieurs tomes :

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages