Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2018 3 25 /07 /juillet /2018 00:01

À l’occasion de la mort de Claude Lanzmann, Arte a diffusé son admirable film Shoah, et je l’ai revu à cette occasion. J’ai remarqué particulièrement une séquence concernant l’occupation allemande en Pologne. Les Polonais interviewés dans le film, habitant un village jouxtant un des lieux de l’extermination des Juifs, se réclamaient ouvertement, pour expliquer la catastrophe, du passage connu de l’évangile selon Matthieu où les Juifs disent à Pilate, à propos de Jésus : « Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants ! » (27/25) Manifestement ils avaient appris cela au catéchisme, sans aucune explication et mise en contexte, et ils le répétaient mécaniquement. L’antijudaïsme paraissait donc naturel à ces gens élevés dans la foi chrétienne, vis-à-vis d’un peuple présenté comme déicide.

 

Bien sûr, les chercheurs peuvent dire que ce passage matthéen est consécutif à la séparation historique des chrétiens et des juifs pharisiens, les premiers ayant volontairement noirci les seconds, et voulant aussi s’attirer les bonnes grâces de l’occupant romain, en innocentant ainsi Pilate de toute responsabilité dans la mort de Jésus. Cette mise en contexte de la parole incriminée lui enlève toute valeur absolue, en ne lui en donnant une que relative.

 

Le problème est qu’en l’absence de toute note et de toute explication, cette parole peut être prise telle quelle, au pied de la lettre, par des esprits simples que l’on n’a pas éclairés, comme ce fut évidemment le cas de ces villageois. Et aussi l’antijudaïsme chrétien a pu en découler, avec d’autres paroles de ce type, pour vingt siècles, concernant non seulement la Pologne, mais l’Europe entière, dont l’Allemagne même : on connaît assez celui de Luther, par exemple.

 

Ce cas précis d’une parole en elle-même très dangereuse si on ne l’explique pas est loin d’être le seul dans la Bible. Il me semble donc qu’on ferait bien pour prévenir des conséquences qui peuvent être catastrophiques, de revoir tous ces textes, et d’en enlever purement et simplement les passages qui peuvent les entraîner.

 

D.R.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages