Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2018 6 22 /12 /décembre /2018 01:01

Roi

On connaît la fable de La Fontaine Les Grenouilles qui demandent un roi. Lassées de la démocratie, elles demandent qu’on leur donne un roi. Jupiter leur envoie d’abord un inoffensif soliveau, qui ne leur inspirant aucune crainte les fait s’agiter dans tous les sens et dans un état de complète anarchie, finalement insupportable. D’où une nouvelle demande de leur part : « Donnez-nous un roi qui se remue. » À la fin Jupiter leur envoie une grue qui les tue et les dévore, et à leurs nouvelles plaintes il répond qu’elles auraient dû garder leur premier type de gouvernement, et à défaut se contenter du premier roi qui leur fut envoyé.

 

Dans la situation sociale agitée que nous vivons aujourd’hui, j’ai pensé au sort des Français, analogue à celui de ces grenouilles. Bien sûr je ne dis pas que notre ancien président était lui aussi un soliveau, mais je crois que son inaction leur aura été moins préjudiciable que l’agressivité de leur nouveau Roi, qui les dévore bel et bien.

 

Il anesthésie ses sujets, en leur faisant oublier que l’optimisation fiscale est en réalité une évasion fiscale. Que la théorie économique du ruissellement n’est pas une théorie mais un pur mythe, qui oublie la cupidité naturelle des individus (les « premiers de cordée ») quand ils ne sont pas contrôlés par l’État : le ruissellement n’est qu’une évaporation. Que l’on ne peut pas gérer la France comme une start up. Que l’on doit écouter et non se poser comme un donneur de leçons. Que l’augmentation du SMIC qu’il vient de décider pour apaiser la colère sera payée par les contribuables, et non par les patrons, au point que ce qu’on donne d’une main sera repris par l’autre, les bénéficiaires de ces largesses les payant par l’abandon de tel ou tel service collectif auquel ils pourraient prétendre, etc.

 

Comme les grenouilles du fabuliste, les Français sont indécrottablement monarchistes, et c’est un fait que notre régime politique, où le président a tous les pouvoirs, n’est en réalité qu’une monarchie élective. Mais aussi souvenons-nous qu’ils peuvent être régicides, et que la roche Tarpéienne est près du Capitole...

 

D.R.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Anda 22/12/2018 14:46

L'opéra-bouffe "Barkouf ou un chien au pouvoir" de Jacques Offenbach, vu à l'opéra de Strasbourg il y a quelques jours , traite également ce thème de la demande du peuple. Cette œuvre de 1860 est étonnamment subversive. L'opéra s'ouvre avec une révolte contre le régime autoritaire et s'achève avec la nomination d'un nouveau gouverneur , un retour à l'ordre ancien. Entre les deux, une parenthèse folle d'un chien au pouvoir qui est en réalité un vide de pouvoir ou même une prise de pouvoir par le peuple.

Lors de la programmation , on ne se doutait certainement pas à quel point cette œuvre paraîtrait dans l’air du temps.
« Ton peuple impuissant, éperdu, / Se plaint, se plaint que les impôts / L’accablent de misère, / Il expire »,
mais aussi :
" n'importe où l' on casse / j'accours et tout y passe / car moi je suis pour la casse " !

Ce livret jugé inconvenant à son époque est redécouvert aujourd'hui et résonne très justement.

www.michel-theron.fr 22/12/2018 15:12

Merci Anda de cette référence, que je ne connaissais pas. On en apprend tous les jours, et c'est très bien... - Amicalement. Michel

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages