Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2019 5 12 /04 /avril /2019 00:01

Ce mot rare, mais attesté dans Le Robert, signifie dans une de ses acceptions l’action d’expurger un livre ou un auteur. Ainsi j’ai appris que des missionnaires britanniques, venus au XIXe siècle dans les Caraïbes pour convertir les Africains réduits en esclavage, y sont arrivés armés d’une version fortement révisée de la Bible, en l’expurgeant de tous les passages pouvant inciter à leur rébellion. Ils voulaient leur apprendre à lire dans le but de les initier au christianisme, mais en même temps ne pas mécontenter les planteurs locaux en semant dans l’esprit des esclaves des désirs d’indépendance (Source : Smithsonian.com, 04/01/2019).

 

Cette Slave Bible, consultable dans le Musée de la Bible à Washington, est considérablement réduite à 14 livres (contre 66 pour la version protestante, 73 pour la romaine, et 78 pour l’orthodoxe). Y ont disparu par exemple Jérémie 22/13 : « Malheur à celui qui bâtit sa maison par l’iniquité, et ses chambres par injustice ; qui utilise le service de son voisin sans salaire et ne le donne pas pour son travail. » Ou encore Exode 21/16 : « Celui qui vole un homme et le vend, ou s’il est trouvé dans sa possession, il sera certainement mis à mort... » Et à leur place les missionnaires ont souligné des passages qui encourageaient la soumission, comme Éphésiens 6/5 : « Serviteurs, obéissez à ceux qui sont vos maîtres selon la chair, avec crainte et tremblement, dans l’unité de votre cœur, comme devant Christ. » – On vérifie là, par parenthèse, l’extrême polysémie de cette même Bible, que j’ai illustrée dans mes Lettres sur la vie (éd. BoD, 2019).

 

L’essentiel pourtant dans le destin du peuple juif, tel qu’il est raconté dans l’Exode, étant la sortie d’Égypte et la délivrance de l’esclavage, il a fallu tout de même un certain culot, de la part des missionnaires, pour expurger de la Bible ce thème majeur. Et l’hypocrisie ici est à la mesure du décalage.

 

La leçon à en tirer ? Il faut se mettre en quête, quand on veut lire un livre, de son texte intégral, non expurgé de telle ou telle façon (et le lire aussi, si on le peut, dans la langue originelle). Les intentions de ces censures et caviardages peuvent être diverses, mais le résultat est également dangereux. Ce qu’on choisit peut contredire totalement l’ensemble de ce qui est dit. Comme disait le Cardinal de Richelieu : « Donnez-moi deux lignes de quelqu’un, et je le ferai pendre. »

 

Slave Bible (Musée de la Bible) - D.R.

 

 

***

 

Pour voir l'ensemble de mes livres sur le site de mon éditeur BoD, en lire un extrait, les acheter, cliquer : ici.

 

Notez qu'ils sont aussi tous commandables en librairie, et sur les sites de vente en ligne (Amazon, Fnac, etc.).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages