Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2019 1 29 /04 /avril /2019 10:59

Il doit nous avertir de quelque chose (latin monere, avertir). Or le récent incendie survenu à Notre-Dame de Paris me semble avoir créé une grande vague submergeante d’émotions, en sorte que l’avertissement a été laissé un peu à l’arrière-plan.

 

Rares sont ceux qui n’ont pas trouvé normal que près d’un milliard d’euros aient été immédiatement et facilement donnés pour la reconstruction, notamment par de grandes entreprises, alors que la pauvreté n’a jamais bénéficié d’un tel élan de générosité. Heureusement on lira à cet égard une très intéressante interview du Vicaire général du diocèse de Paris en charge de la solidarité, Benoist de Sinety, qui pose bien cette question : « Peut-on rebâtir Notre-Dame sans penser aux pauvres ? (Source : LaVie.fr, 19/04/2019)

 

En réalité, tout cet élan de générosité déployé pour la reconstruction de la cathédrale est plus problématique que son incendie. Les motifs ne sont pas, loin s’en faut, toujours religieux. Par exemple on se demande s’il faut reconstruire à l’identique la flèche écroulée, mais on oublie qu’elle a été érigée au XIXe siècle par un Viollet-le-Duc plus préoccupé de sa propre gloire, au point de s’y statufier lui-même, que par celle de la Foi. On ne fait pas de distinction entre l’édifice formel auquel on est attaché par habitude et les hommes de chair et de sang qui l’ont bâti en une époque d’ardente foi – avec laquelle la nôtre n’a quasiment plus rien à voir.

 

Aujourd’hui on s’attache à des pierres dont beaucoup ont oublié la signification. Elle était humaine, et l’avertissement qu’elles portaient était la nécessité d’une Transcendance. Le touriste qui fait un selfie narcissique devant Notre-Dame y sent-il que l’homme passe infiniment l’homme ? Et cela, malgré toutes les souffrances endurées par un peuple qui alors y trouva consolation ? Mais quel réconfort donner encore à ceux qui souffrent chez nous, à nos côtés ou à nos portes ? Par nostalgie on s’est jeté sur le roman d’Hugo Notre-Dame de Paris, mais a-t-on pensé aux Misérables du même auteur ?

 

Certes on rebâtira Notre-Dame, même si le monde où elle est née n’a plus rien de commun avec le nôtre. C’est humain et inévitable. Mais songeons qu’il y a une certaine légèreté à préférer les pierres aux hommes. Sans ces derniers les premières ne sont rien. Comme le disait Rabelais (Le Tiers Livre, 6) : « Je ne bâtis que pierres vives : ce sont hommes. »

 

D.R.

 

***

 

Pour voir l'ensemble de mes livres sur le site de mon éditeur BoD, en lire un extrait, les acheter, cliquer : ici.

 

Notez qu'ils sont aussi tous commandables en librairie, et sur les sites de vente en ligne (Amazon, Fnac, etc.).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Anda 02/05/2019 20:26

Comme votre réflexion est juste, Michel ! Une telle somme faramineuse récoltée en si peu de temps interroge. Où sont les priorités de notre époque ? Où est le sens ? Tant de problèmes cruciaux restent à régler : la pauvreté, notre planète en grand danger, le manque de moyens des hôpitaux et des. ehpad. pour ne citer que ceux-là ! Il faudrait savoir raison garder .....
Amitiés
Anda

www.michel-theron.fr 02/05/2019 23:16

Je suis heureux, chère Anda, que nous soyons en phase sur cette question. L'humain est toujours plus important que les pierres, fussent-elles glorieuses. Amitiés. M.

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages