Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2019 1 05 /08 /août /2019 00:01

Le lundi 29 juillet dernier, nous avons appris que toutes les ressources renouvelables de la planète ont été épuisées, ce qui signifie que pour atteindre la fin de cette année nous devrons puiser sur les ressources non renouvelables, comme les énergies fossiles, etc. – dont la quantité est évidemment limitée. Les spécialistes notent que ce « jour de dépassement » arrive chaque année un peu plus tôt, ce qui évidemment doit faire beaucoup réfléchir.

 

À l’évidence, si nous continuons sur cette voie, et pour maintenir le ratio entre les ressources durablement disponibles et la consommation que nous en faisons, quasiment deux planètes désormais nous sont nécessaires pour nous accueillir convenablement. Et même, si tout le monde suivait le train de vie de la population états-unienne (dont on nous dit qu’il n’est pas négociable !), ce sont trois planètes qu’il nous faudrait.

 

À côté de cela, j’entends nos économistes se plaindre encore de ce que notre croissance est faible, et que la consommation reste atone. Ils voudraient que ces paramètres repartent à la hausse, et si on leur parle aujourd’hui de décroissance nécessaire et de « déconsommation » louable, ils agitent aussitôt le spectre du chômage. Mais enfin, comme le sabbat de l’Évangile, il faut leur dire que l’économie est faite pour l’homme, et non pas l’homme pour l’économie. Et puis nombreux sont les métiers bien utiles aujourd’hui et qui n’ont pas pour but la production de biens matériels. Par exemple ceux qui s’occupent d’isoler les maisons, ou bien d’assister les personnes âgées, etc.

 

De toute façon, nous sommes bien loin de l’injonction biblique initiale : « Emplissez la terre et soumettez-la. » (Genèse 1/28) Qui oserait encore la reprendre ? Car bientôt il n’y aura plus de place pour tout le monde, et plus rien à soumettre. Natalisme et activisme prométhéen doivent céder la place devant la lucidité.

 

Mais beaucoup aujourd’hui préfèrent s’aveugler et « faire l’autruche ». On veut aller sur Mars, où on ne voit pas ce qu’il y a à y faire, alors que tout l’argent qui y est consacré pourrait servir à essayer de réparer notre terre. En fait, nous vivons une apocalypse joyeuse, comme l’orchestre qui jouait sur le pont du Titanic en plein naufrage. Je songe à ce que dit Pascal dans ses Pensées : « Nous courons sans souci dans le précipice, après que nous avons mis quelque chose devant nous pour nous empêcher de le voir. »

 

 

D.R.

 

***

 

Pour voir l'ensemble de mes livres sur le site de mon éditeur BoD, en lire un extrait, les acheter, cliquer : ici.

 

Notez qu'ils sont aussi tous commandables en librairie, et sur les sites de vente en ligne (Amazon, Fnac, etc.).

Partager cet article

Repost0

commentaires

EBA 05/08/2019 16:38

Comment expliquer la cause incausée qui rend toute l'humanité aussi attirée par l'inplosion de la planete Mère? Tous les pays pensent -ils de la même manière? Suivent-ils le même ordre? Qui ordonne donc? La planète ou l'homme? Quelle folie! Vraiment. Folie dans le sens bouffonnerie morbide.

www.michel-theron.fr 06/08/2019 12:42

Tout à fait d'accord avec vous. Lisez "Aux modernes" de Leconte de Lisle : http://www.michel-theron.fr/article-gaz-de-schistes-68743418.html - Cordialement. M.T.

Anda 05/08/2019 08:26

Quelle folie ! Presque chacun est convaincu que nous courrons vers le précipice et pourtant nous y courrons de plus en plus vite ...une vie plus simple, plus calme serait possible , mais cela demande une volonté farouche et du courage...y arriverons nous ? Que faudra-t-il pour déclencher le changement ?

En ce monde nous marchons
sur le toit de l'enfer
et regardons les fleurs.
Issa

Amitiés
Anda

www.michel-theron.fr 05/08/2019 12:49

Merci beaucoup chère Anda de ce message, et aussi de ce bel haïku que je ne connaissais pas. Il comporte visiblement une ironie aujourd'hui très bienvenue. Je pense que le changement d'état d'esprit, la "metanoïa", doit venir de l'intérieur de nous-mêmes : "Soyez vous-mêmes le changement que vous voulez voir dans le monde." (Gandhi) - Amitiés. Michel

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages