Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2020 6 29 /08 /août /2020 10:03

En complément à mon dernier article Empathie (suite), et pour alimenter la discussion qui s'est ouverte à son propos, je republie un article récent, paru dans Golias Hebdo :

 

***

 

C’est un mouvement qui unit les courants de pensée féministe et écologique, selon lequel il existe des causes communes aux comportements d’oppression des femmes et à ceux de non-respect de la nature, contribuant au saccage environnemental (source : Wikipédia).

 

Je suis très heureux qu’un tel mouvement existe. Depuis longtemps en effet je pense que la domination de la nature est une affaire d’hommes, renvoyant à une société patriarcale. Elle est affirmée dès l’injonction divine de la Bible : « Reproduisez-vous, devenez nombreux, remplissez la terre et soumettez-la ! Dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout animal qui se déplace sur la terre ! » (Genèse 1/28) Bien plus tard, Descartes reprendra cette injonction dans son Discours de la méthode, en invitant les hommes à se rendre « comme maîtres et possesseurs de la nature ». C’est sur cet activisme prométhéen que nous vivons encore, et il me semble bien essentiellement masculin. – On notera qu’en regard de la Bible hébraïque l’enseignement de Jésus dans l’Évangile, dans la mesure où il prône la dépossession et le non-agir (voyez « les oiseaux du ciel et les lys des champs... »), est tout à l’opposé. Jésus, comme l’a dit Romain Gary, est le premier homme à avoir parlé d’une voix féminine.

 

Man does, woman is – L’homme fait (ou agit), la femme est : tel est le beau titre d’un recueil de Robert Graves. En effet l’homme est naturellement extérieur à la nature, et son ambition est de lui commander, selon le mot de Francis Bacon. Mais la femme y est immergée, en empathie spontanée avec la vie dont elle sait le prix, ne serait-ce que parce qu’elle la transmet. On comprend bien que le féminisme puisse critiquer la double instrumentalisation que les hommes ont opérée, à la fois de la nature et du corps des femmes, réduites à leur rôle de reproduction.

 

Le féminin est une attitude face à la vie, une posture anthropologique. Il n’est pas forcément lié au sexe, pour reprendre ce que disent les tenants de la théorie du genre. Certains hommes peuvent être féminins, et certaines femmes masculines. Dans le cas de ces dernières, le danger est, dans une lutte bien légitime pour l’égalité de droits, de vouloir se comporter comme des hommes virils en agissant exactement comme eux, quitte à en adopter la vision et l’attitude générale. C’est le péril d’un féminisme agressif, qui oublie que l’égalité n’est pas l’identité.

 

D.R.

 

***

 

Retrouvez tous mes articles de Golias Hebdo, publiés en plusieurs volumes, sous le titre Des mots pour le dire, chez BoD. Sur le site de cet éditeur, on peut en lire un extrait, les acheter... Cliquer : ici.

 

Notez qu'ils sont aussi tous commandables en librairie, et sur les sites de vente en ligne (Amazon, Fnac, etc.).

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages