Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2020 2 21 /01 /janvier /2020 01:01

Une fiction controversée, La Première Tentation du Christ, diffusée par Netflix, vient d’être interdite par la justice brésilienne à la demande de représentants de la communauté catholique et conservatrice. Ceux-ci ont été choqués par cette œuvre, qui laisse entendre que Jésus était homosexuel (Source : lefigaro.fr, 9/01/2020)

 

On connaissait déjà un Jésus marié avec Marie-Madeleine, présenté dans La Dernière Tentation du Christ, le roman de Kazantzakis et le film de Scorsese, tout imprégnés de docétisme. Et aussi un Jésus séduisant toute une famille bourgeoise, le père, la mère, la fille et le fils, ainsi que la bonne, dans Théorème de Pasolini. Mais si le film de Scorsese a fait l’objet d’attentats dans les salles obscures, celui de Pasolini a obtenu le Grand Prix de l’Office catholique du cinéma. À raison, à mon avis, car le sens en est symbolique et très profond : la rencontre magnétique du Maître (Théorème veut dire en grec contemplation) n’est là que pour provoquer dans les âmes un séisme ouvrant à un horizon de Transcendance.

 

L’homophobie qui caractérise les communautés conservatrices susdites ne peut que se référer à Lévitique 18/22 et 20/13, où l’homosexualité est effectivement dite une « abomination punissable de mort ». Mais avoir à l’esprit ce commandement barbare quand on parle de Jésus lui-même, dont tout le message est un affranchissement des lois au bénéfice du cœur qui s’ouvre, est absurde. Augustin d’ailleurs l’a bien compris, avec son fameux « Aime et fais ce que tu veux » – Dilige et quod vis fac.

 

De toute façon ce qui compte ce n’est pas ce qu’il en fut réellement du personnage christique, dont la vie n’est qu’une construction narrative tardivement élaborée et relève du mythe, mais ses paroles et le contenu de son enseignement. Ni la question de son mariage, ni celle de son orientation sexuelle, ne sont pertinentes au regard du message qu’il porte, et qui seul doit nous retenir : ce n’est pas pour rien d’ailleurs que les évangélistes ne disent rien de ces questions, car ce n’est pas ce qui les occupe.

 

Le message de Jésus n’invite qu’à une orthopraxie. Les « jésulâtres » aveuglés qui l’adorent avec ferveur et voudraient protéger de toute « impureté » une vie en réalité inventée feraient bien de méditer son essentielle parole : « Pourquoi m’appelez-vous : ‘Seigneur, Seigneur !’ et ne faites-vous pas ce que je dis ? » (Luc 6/46)

 

D.R. - Cliquer sur l'image

 

***

 

Retrouvez tous mes articles de Golias Hebdo, publiés en plusieurs volumes, sous le titre Des mots pour le dire, chez BoD. Sur le site de cet éditeur, on peut en lire un extrait, les acheter... Cliquer : ici.

 

Notez qu'ils sont aussi tous commandables en librairie, et sur les sites de vente en ligne (Amazon, Fnac, etc.).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pahon stephane 21/01/2020 19:59

Très bien votre texte sur le Jésus Homosexuel.
Merci ????amitiés

www.michel-theron.fr 21/01/2020 22:36

Merci aussi à vous, Stéphane. En proximité amicale. M.T.

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages