Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 00:01

Après la mort de George Floyd, citoyen américain noir tué par un policier blanc à Minneapolis, les manifestations se sont multipliées dans le monde entier, et parmi elles certaines visant à effacer les traces historiques du passé colonialiste et raciste de l’Occident. Des statues ont été retirées ou détruites, telles celle à Anvers du roi Léopold II, le conquérant du Congo dans le sang, ou aux États-Unis celle de Christophe Colomb, au titre du génocide amérindien. D’autres demandes se font chaque jour, dans le même but.

 

Il est curieux qu’au nom de la mémoire même des victimes on veuille effacer celle de leurs bourreaux. J’entends bien qu’on veut par là refuser d’honorer ces derniers en rappelant leurs noms, mais que gagnera-t-on à les faire sombrer dans l’oubli ? On ne sera pas plus avancé quand on ne s’en souviendra plus. Ce n’est pas en supprimant l’image d’un raciste qu’on fera disparaître le racisme : il est en nous, tapi au fond de nous-mêmes, et il faut lui faire face. L’aveuglement n’est pas une solution.

 

Songeons à l’autruche, qui cache sa tête quand elle est en danger, pour ne pas voir ce dernier. Pas plus qu’il ne faut balayer la poussière sous le tapis, on ne fait pas tomber la fièvre en cassant le thermomètre. Ce qu’on ne veut pas voir existe tout de même, et peut se reproduire si l’avertissement du passé n’en est plus perçu. « Ceux qui ne se souviennent pas du passé, disait Santayana, sont condamnés à le revivre. »

 

La mesure prise par la ville de Bordeaux d’apposer, dans ses rues portant le nom de négriers, des plaques racontant l’Histoire et rendant hommage aux victimes, est une mesure bien préférable au simple effacement de leur nom. La mémoire est une blessure, et sa cicatrisation n’implique pas l’oubli, mais au fil du temps la réflexion informée, qui doit succéder au réflexe immédiat. Plutôt que détruire, il faut conserver et comprendre, c’est-à-dire contextualiser, et distinguer ainsi dans ce qu’on refuse l’essentiel de l’accessoire.

 

Le zèle iconoclaste veut toujours détruire en bloc, comme il se voit dans les mouvements révolutionnaires, aussi bien celui de notre Révolution en 1789, que celui de la révolution bolchevique. Mais il est naïf, angélique et finalement dangereux de vouloir s’affranchir totalement du passé. « Du passé faisons table rase ! », dit l’Internationale. Mais le cauchemar succède vite à l’Avenir radieux, et à l’utopie, la dystopie. Puissent nos nouveaux insurgés y réfléchir !

 

D.R.

***

 

Voir aussi :

***

 

Retrouvez tous mes articles de Golias Hebdo, publiés en plusieurs volumes, sous le titre Des mots pour le dire, chez BoD. Sur le site de cet éditeur, on peut en lire un extrait, les acheter... Cliquer : ici.

 

Notez qu'ils sont aussi tous commandables en librairie, et sur les sites de vente en ligne (Amazon, Fnac, etc.).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages