Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 22:01

¨(Extraits de mes ouvrages)

Voici une recension de mon livre Méandres de l'amour, faite pour Le Monde des Religions par Michel Cazenave, écrivain, poète, homme de radio (voir son site). Ce texte est protégé par copyright, et il est absolument interdit de le reproduire :

 

 


 

L’AMOUR, TOUJOURS...

 

Voici longtemps que, à la suite de la traduction en grec des livres de la Bible par les « Septante » à Alexandrie, nous avons pris l’habitude, dès qu’on parle de l’Amour, d’opposer les deux  termes d’éros (qui aurait plus ou moins à voir avec la pulsion sexuelle) et d’agapè (l’amour libre de tout ‘souci de soi’, ouvert aux autres et à la gratuité de Dieu).

Distinction qui a largement à voir, en-deçà d’Aristote, avec la distinction déjà introduite par Platon entre l’Aphrodite pandemia – autrement dit, l’Aphrodite vulgaire à laquelle nous sacrifierions trop facilement – et l’Aphrodite ourania : l’Aphrodite céleste auquel n’auraient accès que ceux qui, d’une manière ou d’une autre, sont engagés dans une véritable quête philosophique.

Distinction et opposition reprises à satiété par le christianisme triomphant – et donc par notre culture : Anders Nygren, le théologien scandinave, s’appuie entièrement dessus, et on sait comme, dans sa fameuse (et si fausse) analyse de l’histoire de Tristan et Iseut, quelqu’un comme Denis de Rougemont y a sans cesse recours. Jusqu’à un Jacques Lacan (quoi qu’il s’en défende et qu’il mette apparemment en cause les deux auteurs que je viens de citer), qui, dans son christianisme de fond, y fait encore largement appel !

C’est pourquoi il est bon et rafraîchissant de suivre une méditation au long cours qui fait bien ressortir comme ces deux notions ne sont pas forcément antithétiques, mais se trouvent beaucoup plus dans un rapport d’inclusion de l’éros par l’agapè (et réciproquement, aurais-je personnellement envie d’ajouter)

D’ailleurs, dans les textes sacrés de notre civilisation, c’est-à-dire dans l’ancien hébreu, n’était-ce pas le même verbe dont on se servait pour désigner le fait d’aimer – que ce fût une femme (je suis évidemment un homme !), ou bien le Seigneur ?

C’est pourquoi – bien que, on s’en doute, je ne sois pas toujours d’accord avec lui… – l’ouvrage de Michel Théron me paraît très précieux : structuré en autant de thèmes que l’on peut aborder selon ses inspirations du moment (point de lecture imposée, et on y picore sous l’effet de ses curiosités passagères), nourri par de multiples références littéraires ou philosophiques qui ne sont jamais là pour réciter du « prêt-à-penser », mais qui viennent enrichir la réflexion et lui permettre de s’approfondir, il offre une méditation qui bouscule bien des idées reçues et oblige à « frotter sa cervelle » à celle d’un homme dont on sent bien qu’il n’a écrit qu’après une longue expérience qu’il tente de jauger en l’éclairant, et de comprendre jusqu’à son tuf le plus profond.

 

→ Michel Théron, Méandres de l’amour/Eros et Agapè, éditions Dervy, 266 pages, 17 euros.

 

© Michel Cazenave, 2014


 

Méandres de l'amour - Couverture recto 

 


 

→ Nota : Ce texte est maintenant en ligne sur le site Internet Recours au poème.  Pour l'y lirecliquer : ici.

→ Pour le lire sur le site du Monde des religions, cliquer : ici.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche