Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2020 5 13 /11 /novembre /2020 01:01

Voici une vidéo de 3'24" qui tire du spectacle du monde des tableaux tendant vers l'abstraction. Cette dernière protège de la vie, parfois sentie comme menaçante. Cliquez sur l'image ci-dessous, et n'hésitez pas à afficher la vidéo en plein écran.

 

Genêts (vidéo)

 

> Pour voir sur Facebook d'autres vidéos dont je suis l'auteur, cliquer : ici.

 

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2020 4 12 /11 /novembre /2020 01:01

Comme Arte vient hier soir de diffuser le film de Cédric Kahn La Prière, je reproduis la critique que j'ai publiée dans Golias Hebdo quand le film est sorti, en juillet 2018.

 

Perplexité

 

Je viens d’y être encore plongé avec le dernier film sur la foi que je viens de voir : La Prière, de Cédric Kahn. J’avais déjà eu des réticences avec L’Apparition de Xavier Giannolli, à cause d’une vision traditionnelle et doloriste de la foi catholique (Golias Hebdo, n°470). Ensuite c’est Marie-Madeleine qui m’a ennuyé par son académisme, exception faite de la toute dernière séquence sur la nécessité d’intérioriser le Royaume (Golias Hebdo, n°480). Et maintenant c’est seulement le dernier plan du film de Cédric Kahn qui m’a intéressé. Si cela continue, j’irai voir les films de ce type juste quelques secondes avant la fin de la projection !

 

L’histoire est celle d’une rédemption, calquée sur le mythe chrétien majoritaire depuis saint Paul, et que j’ai trouvée banale parce que mille fois vue : voyez par exemple tous les films de Scorsese, avant le remarquable Loup de Wall Street, dont la fin refuse tout rachat de ce type. Devant tant de positivité, j’ai pensé à la phrase de Gide : « On ne fait pas d’œuvre d’art sans la collaboration du Démon ». On a cité Bresson : mais ce dernier n’élude pas la négativité, au contraire. C’est elle qui triomphe à la fin du Diable probablement, avec le suicide du héros. Les cheminements de la grâce se font chez lui par de bien plus tortueux abîmes.

 

Dans le film le jeune garçon revenu à Dieu veut se faire prêtre. Mais le souvenir d’une relation avec une jeune fille fait qu’il hésite. En route pour le séminaire, il bifurque brusquement et va retrouver la jeune fille. Le film s’arrête là-dessus, fort habilement. À nous de conclure : vient-il lui faire ses adieux ? Ou veut-il vivre avec elle, et renoncer à la prêtrise ?

 

Finalement seul ce dilemme m’a intéressé. J’ai réfléchi à l’absurdité du célibat des prêtres, même paré du nom de sacrifice. Et j’ai repensé à cette réplique du film de Buñuel Belle de jour : Semen retentum venenum est (Retenir sa semence est un poison). Quelle violence dans cette attitude ! Violence faite à soi d’abord, et dont les autres même peuvent pâtir. Dommage qu’il faille attendre ce dernier plan pour y réfléchir !

 

D.R.

 

***

 

Retrouvez tous mes articles de Golias Hebdo, publiés en plusieurs volumes, sous le titre Des mots pour le dire, chez BoD. Sur le site de cet éditeur, on peut en lire un extrait, les acheter... Cliquer : ici.

 

Notez qu'ils sont aussi tous commandables en librairie, et sur les sites de vente en ligne (Amazon, Fnac, etc.).

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2020 3 11 /11 /novembre /2020 01:01

En ce jour particulier du 11 novembre, commémorant l'armistice de la Grande Guerre, et en complément à mon article Le sacrifice religieux laïcisé, je vous joins en fichier PDF un des textes que j'y ai commentés : c'est le Discours aux morts de la guerre que fait Hector dans La guerre de Troie n'aura pas lieu, de Giraudoux. À ma connaissance, il ne figure dans aucune anthologie scolaire, et vous comprendrez bien pourquoi après l'avoir lu :

 

  Discours aux morts de la guerre

 

 → Pour deux illustrations sonores de ce thème, cliquer ici, et ici. Le premier  lien renvoie à une célèbre chanson déchirante, longtemps censurée, évoquant l'horreur de ce conflit.

 

Marcel Gromaire, "La Guerre" (1925)

Gromaire, La guerre

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages