Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 01:01

C’est simplement le fait d’agir comme on doit agir. J’ai pensé à cela en apprenant qu’une pasteure de l’Église unie du Canada, Gretta Vosper, âgée de 57 ans, ordonnée en 1993, se bat pour rester à son poste, « tout en ne croyant ni en Dieu ni dans la Bible ». Elle affirme simplement que la seule chose qui importe est de bien se comporter avec soi et avec les autres. Pour elle, « la manière de vivre est plus importante que les croyances. » Une procédure d’exclusion de son ministère a été lancée contre elle, mais elle espère échapper à la révocation (Source : La Presse.ca, 5 août 2015).

 

Ainsi tous les dogmes établis à propos d’un Dieu tout-puissant, rémunérateur et vengeur, et de son Fils qui en a pris le relais en christianisme, de même que tous les textes bibliques dont on s’autorise pour diriger les âmes, sont pour elle des fictions – très souvent dangereuses. Elle prône le retour aux premiers temps du christianisme, où l’on s’occupait seulement de mettre ses pas dans ceux de Jésus, et d’imiter son attitude. Et il est bien vrai qu’on ne trouvera dans la bouche de ce dernier aucune des constructions dogmatiques qu’on a élaborées bien plus tard.

 

Je suis tout à fait de l’avis de cette pasteure, et je la regarde (de loin !) avec beaucoup de sympathie défendre sa position. Quel besoin a-t-on de se raccrocher à des articles de foi, constructions tout à fait humaines, qui n’en imposent que par leurs grands mots, et ne tirent leur crédit que du dressage éducatif que nous avons subi ? À quoi nous sert de réciter le Credo, ou même le Notre Père (que la pasteure a décidé de supprimer en 2008) ? De Dieu (s’il existe !), nous ne savons rien. Mais les règles de notre équilibre intérieur, et les relations avec notre prochain, voilà ce qui importe. Il nous suffit dans la vie de savoir ce nous devons faire.

 

Il semble que Jésus nous ait précédés dans cette voie. Ou au moins sa voix. Écoutons-le défendant la seule orthopraxie, et refusant toute adoration aliénante, semblant condamner à l’avance toutes les constructions idolâtres de ceux qui ensuite se sont réclamés de lui : « Pourquoi m’appelez-vous ‘Seigneur, Seigneur !’ et ne faites-vous pas ce que je dis ? » (Luc 6/46)

Orthopraxie (1)

***

 

Nota : Retrouvez toutes mes chroniques revues et enrichies, réunies sous forme de livres édités chez BoD en version papier et en version électronique, et constituant une collection de plusieurs tomes :

 

 

Cliquer sur l'image
Cliquer sur l'image
Cliquer sur l'image

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Avec plaisir
Répondre
M
Je vous remercie d'avoir bien voulu me répondre, et d'être d'accord avec moi tout en étant de l'avis de cette pastresse.
Cordialement.
Répondre
W
A votre disposition pour poursuivre les échanges, si cela vous plaît... Cordialement. M.T.
M
Après vérification j'emploie sans doute le mot syllogisme dans un sens restrictif (mais ce n'était pas là le sujet) C'est à dire que pour moi un syllogisme est fait de deux propositions vraies conduisant à une conclusion fausse. Bien sûr que la manière que vie compte plus que les croyances, bien sûr qu'il n'est pas besoin de dogme au sujet d'un Dieu tout-puissant, rémunérateur et vengeur (ce qui est somme toute un aspect assez étriqué de la religion) pour avoir une manière de vie exemplaire. Mais quel besoin alors de vouloir à toute force rester dans le sein d'une église basée sur ces croyances et ces dogmes ?
Cordialement.
Répondre
W
Merci de votre message. Je suis en gros d'accord avec vous. - Vous avez dû noter que dans mon article je dis bien qu'on peut se dispenser de "réciter" le Credo, pour afficher et conforter sa foi, si on est croyant. Mais on peut tout à fait l'"étudier" d'un point de vue psychologique, et y trouver des constructions utiles pour nos vies, qu'elles peuvent éclairer. C'est ce que j'ai fait moi-même, avec sympathie et empathie : http://www.michel-theron.fr/article-les-deux-visages-de-dieu-argumentaire-57480085.html
M
Je ne suis pas grand monde au regard de votre biographie, et pas très croyante, mais vos propos et l'attitude de cette pastresse, me semblent relever du syllogisme. Quel besoin d'église et de pastressse si ce n'est pour prier, autant se réunir à la fin des courses au supermarché pour aller boire un café !
Répondre
W
Merci de votre commentaire. Pouvez-vous me dire ce que vous entendez par "syllogisme" ?

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné. >>>>> >>>>> Remarque importante (avril 2021) : Vous pouvez trouver maintenant tout ce qui concerne la Littérature, la Poésie et l'Art dans mon second blog, "Le blog artistique de Michel Théron", Adresse : michel-theron.eu/
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages