Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2024 7 25 /02 /février /2024 02:00

J’

ai revu l’émission rediffusée sur Arte il y a quelques jours, et consacrée au saint Suaire de Turin.

 

Les avis des experts diffèrent beaucoup quant à l’authenticité de l’objet. Certains, comme argument essentiel en sa faveur,  ont vu sur le suaire des lettres hébraïques remontant à l’époque de Jésus. À quoi d’autres experts ont répondu en expliquant la chose par le phénomène d’illusion d’optique appelée paréidolie, ou fausse identification.

 

Ce mot nouveau désigne quelque chose de connu depuis toujours. Il indique que le cerveau transforme les informations fournies par la réti­ne en objets déjà connus. Voir est toujours se souvenir, et on ne voit que ce qu’on s’attend à voir.

 

Ce phénomène, essentiel pour comprendre la psychologie de la perception, est inévitable, et même nécessaire, car si cette propriété disparaît, par atteinte du lobe temporal, l’homme est affecté d’agnosie, pathologie de la reconnaissance des objets.

 

Par exemple aussi, pour l’être normal il ne peut y avoir d’art totalement abstrait, car il perçoit toujours figurativement : une forme nouvelle le fait inévitablement penser à une ancienne, un nuage par exemple figure et rappelle une maison, un animal, etc. Comme disait Valéry : « Ce qui ne ressemble à rien n’existe pas. »

 

Pour notre suaire, les tenants de la cryptographie ont projeté sur lui ce qu’ils voulaient y voir. Des taches et maculations ont été mentalement anticipées et transformées par eux en signes pleins de sens, et ainsi ils ont été mis sur la voie du surnaturel, celle d’une trace attestant une réalité effective. C’est humain. Comme dit La Fontaine :

 

« L’homme tourne en réalités

Autant qu’il veut ses propres songes :

Il est de glace aux vérités,

Il est de feu pour les mensonges. »

 

La conclusion de l’émission a été à mon avis la plus intéressante : ce n’est qu’à partir du milieu du treizième siècle que les représentations artistiques ont choisi de figurer la passion et les souffrances du Christ, et ce de façon de plus en plus réaliste. Si l’on le situe dans ce contexte, notre suaire serait une image destinée à alimenter une nouvelle dévotion, toute empreinte de dolorisme et de pathétisation. C’est là, à mon avis, la seule explication plausible et naturelle à l’existence de cet objet : il a servi de support à la méditation et au culte.

 

[v. Miracle]

 

Article paru dans Golias Hebdo, 16 juillet 2015

 

Suaire de Turin (Wikipédia) - cliquer sur l'image

 

***

 

Ce texte est extrait d'un des deux tomes de mon ouvrage Chroniques religieuses. Pour plus de détails sur ces deux livres, cliquer: ici.

Partager cet article
Repost0
24 février 2024 6 24 /02 /février /2024 12:01

L'homme est le fils de ses propres fictions (cliquer sur l'image) :

 

D.R.

 

Partager cet article
Repost0
22 février 2024 4 22 /02 /février /2024 12:26

Faire la paix en soi (cliquer sur l'image) :

 

D.R.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné. >>>>> >>>>> Remarque importante (avril 2021) : Vous pouvez trouver maintenant tout ce qui concerne la Littérature, la Poésie et l'Art dans mon second blog, "Le blog artistique de Michel Théron", Adresse : michel-theron.eu/
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages