Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 00:01

Le Vatican vient de publier un texte qui rejette la « théorie du genre ». Intitulé Il les créa homme et femme, il est destiné à aider les enseignants des écoles catholiques à contrer cette « idéologie » qui, selon l’instance religieuse, « nie la différence naturelle entre un homme et une femme » (Source : Le Monde avec AFP, 11/06/2019).

 

On sait que beaucoup distinguent le sexe biologique, hérité et auquel on ne peut rien, et le genre, qui est culturellement déterminé, variable donc, et qui par conséquent peut être choisi par l’individu. C’est contre cette théorie que s’élève le document vaticanesque.

 

Je ne m’engagerai pas sur le fond philosophique de la question, mais je m’en tiendrai à l’examen des mots. La formule choisie comme titre (Il les créa homme et femme) renvoie à Genèse 1/27 : « Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa ; mâle et femelle il les créa. »

 

J’ai choisi exprès cette traduction de la TOB : mâle et femelle. Elle est tout à fait conforme aux mots du texte initial, alors que la traduction de la Bible de Jérusalem (homme et femme) n’est pas exacte. Dans la Vulgate par exemple on lit : masculum et feminam, et non pas : virum et mulierem. Il s’agit bien de sexe, dans le sens tout à fait biologique du terme.

 

Maintenant il me semble que cette formule peut être comprise tout autrement que ne l’ont fait les rédacteurs du document susdit : dans le sens d’une androgynie initiale et toujours potentielle de l’être humain.

 

Dans Le Banquet de Platon Aristophane prétend que les êtres humains à l’origine étaient androgynes, cumulaient les deux sexes. Puis les deux moitiés en furent séparées, mais elles continuèrent à vouloir se réunir l’une à l’autre. Je ne sais si ce mythe a pu influencer le texte biblique, mais le résultat est là : et si dans ce premier récit de création il y avait mention d’une indifférenciation des sexes qui justifierait, avec quel paradoxe !, la « théorie du genre » ?

 

L’embryogénèse humaine montre bien d’ailleurs une différenciation sexuelle bien postérieure à la conception. Les organes sexuels masculins par exemple n’apparaissent que tardivement, au point que certains disent que la femme n’est pas née de l’homme, comme dit le second récit de création à propos d’Ève tirée d’Adam, mais que c’est plutôt l’inverse qui est vrai.

 

Qu’il est donc dangereux de s’autoriser, pour défendre des réflexes apeurés, de textes si ambigus !

 

D.R.

 

***

 

Pour voir l'ensemble de mes livres sur le site de mon éditeur BoD, en lire un extrait, les acheter, cliquer : ici.

 

Notez qu'ils sont aussi tous commandables en librairie, et sur les sites de vente en ligne (Amazon, Fnac, etc.).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages