Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2021 2 05 /01 /janvier /2021 02:01

Il paraît que 7,3 millions de Français prévoient de revendre leurs cadeaux de Noël, soit près d’une personne sur 5... Je me demande si cet échange traditionnel de cadeaux n’est pas une habitude simplement formelle, dépourvue de vraie signification.

 

Il est vrai qu’elle fait marcher le commerce, accentue la circulation des marchandises et de l’argent. Mais quel profit humain tirer de cet échange purement mécanique ? Il devient signe, et signe pur : le sens s’en évanouit.

 

Celui qui reçoit un cadeau doit y voir une intention vraie de faire plaisir, et y être sensible. S’il veut le revendre, c’est que cette intention n’est plus perçue, ou passe pour lui au second plan, derrière celle de se faire plaisir à soi-même. Vision et pratiques totalement égocentrées. L’autre n’est plus vu en tant que tel, plus respecté, plus digne de reconnaissance. À quoi sert alors de garder la pratique, si l’intention d’une complicité humaine en à cette occasion n’est plus vue ?

 

« La lettre tue, et l’esprit vivifie » : cette phrase de l’apôtre Paul (2 Corinthiens 3/6) est essentielle. L’échange purement formel des cadeaux appartient au seul domaine de la lettre. L’esprit en est absent. Et la réflexion aussi. Faire quelque chose machinalement, sans y associer une intention, c’est comme ne pas la faire. Je pense ici à un logion du Codex de Bèze qui n’a pas été retenu dans le texte reçu. Il a occupé C.-G. Jung toute sa vie, et on peut y voir un « verset satanique » des évangiles : « Le même jour, voyant un homme travaillant le jour du sabbat, il lui dit : ‘Si tu sais ce que tu fais, tu es heureux. Mais si tu ne le sais pas, tu es maudit et transgresseur de la loi.’ » (Luc 6/4) Autrement dit, il ne faut pas faire sans savoir ce qu’on fait, sans attacher à ce qu’on fait l’intention nécessaire pour que l’action soit pleine de sens, ou nous en donne l’impression.

 

On dira qu’il suffit de respecter Noël, ou les usages attachés par convention à telle ou telle date. Je n’en suis même pas sûr. Nous pouvons faire des cadeaux à tel ou tel moment qui nous convient, pourvu que nous donnions au cadeau son vrai poids d’humanité. Ne soyons pas ces « sépulcres blanchis » anathématisés par Jésus (Matthieu 23/27) : ils observent des rites, mais ne savent pas vraiment ce qu’ils font.

 

À vous donc qui vous demandez comment respecter les fêtes, et comment éviter le psychodrame qui leur est souvent attaché, je répondrai que vous pouvez faire qu’elles le soient vraiment et méritent leur nom, à n’importe quel moment de l'année : « Que votre volonté soit fête ! »

 

D.R.

 

***

 

Retrouvez tous mes articles de Golias Hebdo, publiés en plusieurs volumes, sous le titre Des mots pour le dire, chez BoD. Sur le site de cet éditeur, on peut en lire un extrait, les acheter... Cliquer : ici.

 

Notez qu'ils sont aussi tous commandables en librairie, et sur les sites de vente en ligne (Amazon, Fnac, etc.).

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

emma 05/01/2021 14:30

à notre époque de gavés, rituels et cadeaux peuvent sembler dépourvus de sens, mais ils dérivent des fondements de la socialisation : les rituels (funéraires) sont les premiers signes d'humanisation, et il est probable que le but premier des offrandes et échanges était de rechercher la paix..

www.michel-theron.fr 08/01/2021 11:36

Cher Teddy, merci de ce commentaire qui me fait très plaisir. Peut-être pourrons-nous à nouveau échanger, en cette crise sanitaire qui désocialise ! Toutes mes amitiés. Michel

TEDDY ARNAVIELLE 08/01/2021 10:41

Pédant grammairien, je me permettrai de rappeler qu'un signe a toujours une signification - parce qu'il est signe. Que le signe est polysémique, et qu'il peut même signifier son contraire premier. C'est peut-être ce qui se passe dans le cas que tu évoques.
Plus important, je tiens à te dire, en vieil ami, l'intérêt et le plaisir que j'ai à te lire régulièrement: bonne mesure, bonne distance, bon ton : rien ne manque.

www.michel-theron.fr 05/01/2021 16:33

C'est juste, Emma. Malheureusement aujourd'hui le signe seul reste souvent, sans la signification. C'est ce que j'ai appelé un formalisme.

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné. >>>>> >>>>> Remarque importante (avril 2021) : Vous pouvez trouver maintenant tout ce qui concerne la Littérature, la Poésie et l'Art dans mon second blog, "Le blog artistique de Michel Théron", Adresse : michel-theron.eu/
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages