Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2021 6 22 /05 /mai /2021 01:01

E

lle est faite, selon le mot d’André Malraux, d’un « misérable petit tas de secrets ». La vie d’un homme n’appartient qu’à lui. L’important est ce qu’il pense et transmet aux autres par sa parole, ses écrits, ses œuvres, etc.

 

Or j’ai appris, par un article paru sur le site du Monde (19/09/2012), que vient d’être relancé le débat sur le mariage de Jésus. On a en effet trouvé un fragment d’évangile copte du 4e siècle, sur lequel on lit le membre de phrase suivant : « Et Jésus leur a dit : ‘Ma femme…’ » On imagine le frémissement des gens d’Église, héritiers de la tradition selon laquelle Jésus n’était pas marié…

 

Or cette dernière n’est apparue en christianisme que tardivement. Il y a de grandes chances d’ailleurs que Jésus en tant que juif, appelé même « rabbin » dans l’Évangile, ait été naturellement marié, le célibat étant considéré en judaïsme comme une anomalie. Les Esséniens, qui le pratiquaient, étaient fort marginalisés.

 

Simplement il y a eu des mouvements ascétiques chrétiens comme celui des Encratites, et pro­gressivement la misogynie chrétienne s’est étendue, jusqu’à l’impo­sition finale du célibat au prêtre, sorte d’image du Christ, vu lui-même comme célibataire. Le motif fut d’ailleurs bien prosaïque : on a voulu éviter le népo­tisme, la partialité familiale, et aussi la dispersion, par le mariage et les héritages afférents, du patrimoine de l’Église.

 

On nous dit qu’aucune mention d’un Jésus marié ne se trouve dans les textes canoniques. Soit. Mais il y a un sophisme de méthode. Le texte reçu peut bien ne pas dire que Jésus était marié, mais il ne dit pas non plus qu’il ne l’était pas.

 

Pareillement, pour condamner le rire, au motif qu’il donne à l’homme une face simiesque, on a prétendu que Jésus n’a pas ri, comme le dit Umberto Eco dans Le Nom de la Rose. Or que le texte ne nous montre pas un Jésus riant ne veut pas dire qu’il n’a jamais ri. L’argument dit a silentio (tiré par l’absence de mention) n’est jamais probant.

 

La vérité est que, pour les rédacteurs des textes initiaux, des faits de ce genre n’ont aucune importance par rapport à l’essentiel, qui est la transmission d’un message, d’un enseignement.

 

Mais on est tellement friand de détails de vie, et aussi, dans le cas des dirigeants désireux d’asseoir leur pouvoir sur la foule en la faisant rêver sur des fictions, que le comment a remplacé le quoi, et que, selon le procédé dit aujourd’hui du storytelling, la Bonne nouvelle au sujet du Christ (Evangelium de Christo) a très vite supplanté la Bonne nouvelle du Christ (Evangelium Christi). C’est à cette dernière, toute invention biographique ôtée, qu’il faudrait, me semble-t-il, revenir.

 

4 octobre 2012

 

D.R.

***

 

Ce texte est paru en son temps dans le journal Golias Hebdo. Il figure maintenant, avec d'autres textes comparables, dans le premier des deux ouvrages suivants, formant une collection, dont on peut feuilleter le début (Lire un extrait), et qu'on peut acheter sur le site de l'éditeur (Vers la librairie BoD). Les deux livres sont aussi disponibles sur commande en librairie, ou sur les sites de vente en ligne.

 

Chroniques religieuses
Théron, Michel
14,00Livre papier
Lire un extrait

DESCRIPTION

Les textes composant cet ouvrage sont une sélection d'articles parus dans un journal hebdomadaire. Souvent inspirés par l'actualité, ce qui les rend plus vivants, ils concernent toujours directement ou indirectement des sujets ayant trait à la religion et à la spiritualité. Vu leur brièveté (deux pages), on peut en faire une lecture picorante et fragmentée. Ce livre n'est pas un traité systématique, mais un recueil familier permettant de petites méditations quotidiennes sur des sujets concrets.

Chroniques religieuses
Théron, Michel
16,00Livre papier
Lire un extrait

DESCRIPTION

Les textes composant cet ouvrage sont une sélection d'articles parus dans un journal hebdomadaire. Souvent inspirés par l'actualité, ce qui les rend plus vivants, ils concernent toujours directement ou indirectement des sujets ayant trait à la religion et à la spiritualité. Vu leur brièveté (deux pages), on peut en faire une lecture picorante et fragmentée. Ce livre n'est pas un traité systématique, mais un recueil familier permettant de petites méditations quotidiennes sur des sujets concrets.

 

***

 

Pour voir la liste de tous mes livres édités chez BoD, cliquer : ici.

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

TEDDY ARNAVIELLE 22/05/2021 07:59

La biographie du Christ n'a, en effet, aucun intérêt en soi, quelle que soit la position que l'on adopte face à ce qu'il représente, Dieu incarné ou grand sage. Seule la "logographie" nous intéresse, entendons sa parole. Il est à regretter, cependant, que la tradition ait choisi de perpétuer, avec les dégâts que l'on connaît, l'image d'un être non marié, voire asexué, oubliant que l'incarnation, quelque sens qu'on lui donne, saisit l'entier de l'homme, ou de la femme. Mais le primat de la philologie - le texte, rien que le texte, pourvu qu'il soit canonique - imposait ce choix; on peut trouver cette limitation insoutenable.

www.michel-theron.fr 23/05/2021 18:31

La "jésulâtrie" a bien joué dans le sens que tu dis. Et le paulinisme aussi, avec sa théologie du sacrifice expiatoire. Mais quant à moi, comme je l'ai dit dans mon livre sur le Credo, je préfère le Christ enseignant qui nous sauve au Christ qui nous sauve en saignant.

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné. >>>>> >>>>> Remarque importante (avril 2021) : Vous pouvez trouver maintenant tout ce qui concerne la Littérature, la Poésie et l'Art dans mon second blog, "Le blog artistique de Michel Théron", Adresse : michel-theron.eu/
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages