Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2021 7 31 /10 /octobre /2021 02:01

U

ne jeune Anglaise, Jane Park, gagnante en 2013, à 17 ans, d’une somme de 1,3 millions d’euros, vient de porter plainte 4 ans plus tard contre la loterie britannique pour ne pas avoir été suffisamment accompagnée dans l’usage qu’elle a fait de cette somme (Source : Franceinfo, 19/02/2017).

 

Elle écume maintenant les plateaux de télévision pour dire que son quotidien est devenu un enfer depuis qu’elle a touché ce gain. Elle a dépensé sans compter : chaussures, sacs, voitures (alors qu’elle n’a pas le permis de conduire), et même chirurgie esthétique ! Aujourd’hui quasi ruinée, elle est retournée vivre chez sa mère dans la banlieue d’Édimbourg en Écosse. Elle poursuit donc la loterie en justice pour négligence et défaut d’avertissement et d’assistance. Le paradoxe de son action c’est qu’elle pourrait bien lui rapporter des dommages et intérêts, donc à nouveau de l’argent...

 

J’ai déjà soulevé dans le n°216 de Golias Hebdo (semaine du 22 au 28 décembre 2011) le cas de ce joueur de poker, qui se définissant lui-même comme accro à cette activité, a attaqué en justice notre gouvernement, en lui demandant un dédommagement de 100.000 euros, au motif qu’on ne lui a pas interdit l’accès aux salles et aux sites en ligne où se pratique ce jeu.

 

Le cas de notre jeune Anglaise s’en rapproche beaucoup. Dans le fond, on se plaint toujours de n’avoir pas été traité comme un enfant à qui devaient être notifiées en chaque situation mises en garde et précautions à prendre.

 

Ce qui est préoccupant, par-delà le côté cocasse de la chose, c’est la vision de l’homme, très répandue aujourd’hui, qui y est impliquée : celle d’un être mou et influençable, incapable de juger par lui-même de ce qui est bon pour lui, c’est-à-dire immature et faible, modelé par le déterminisme des circonstances. D’où sa propension à se poser en victime de ce qui lui arrive, et non en adulte responsable. Cette vision, développée par exemple dans La Tentation de l’innocence de Pascal Bruckner (1995), maintient l’homme dans une éternelle enfance, et fait bon marché de ce qui me semble essentiel en lui, et constitutif de son humanité même : sa liberté.

 

[v. Infantilisation : lien]

 

2 mars 2017

 

D.R.

***

 

Ce texte est extrait du livre suivant, dont on peut feuilleter le début (Lire un extrait), et qu'on peut acheter sur le site de l'éditeur (Vers la librairie BoD) :

 

Petite philosophie de l'Insolite
Théron, Michel
17,00Livre papier
Lire un extrait

DESCRIPTION

Les textes composant cet ouvrage sont tous parus, sous leur forme initiale, dans un journal hebdomadaire. Ils concernent des sujets d'actualité étranges, bizarres, insolites, souvent amusants, mais se prêtant toujours à un commentaire philosophique. Ils peuvent servir de points de départ pour la réflexion individuelle du lecteur, mais aussi ils peuvent alimenter des débats thématiques collectifs (cours scolaires, cafés-philo, réunions de réflexion...).

 

***

 

> Pour voir tous mes livres édités chez BoD, cliquer : ici.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Bonjour Michel.
Merci , toujours aussi éclairant.
Cela me fait penser à cette propension actuelle à se victimiser, se plaindre sans cesse... et paradoxalement mettre en avant continuellement notre liberté individuelle; dénoncer une dictature soit disant permanente et interventioniste, dès que les institutions nous mettent en garde ou interdise ceci ou cela...
On veut être perçu comme adulte et assisté comme enfant. (Oubliant que l'enfant est celui qui n'a pas de voix, si je ne me trompé?).
Bien à vous, amitiés, Stéphane ????
Répondre
S
Merci Michel, amitiés ????
W
Très bonne analyse Stéphane. J'y souscris entièrement. Amitiés. Michel
T
Si l'on étend ce constat au champ politique, au sens le plus large, on ne peut que considérer avec inquiétude ce que la demande de prise en charge intégrale peut amener en terme de régimes. Il y a là une analyse possible du totalitarisme, dans ses formes dures comme dans les insidieuses.
Répondre
W
Exact. Merci de cet élargissement, auquel je n'avais pas pensé. Bon dimanche ! M.

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné. >>>>> >>>>> Remarque importante (avril 2021) : Vous pouvez trouver maintenant tout ce qui concerne la Littérature, la Poésie et l'Art dans mon second blog, "Le blog artistique de Michel Théron", Adresse : michel-theron.eu/
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages