Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2022 5 25 /11 /novembre /2022 02:00

C’

est simplement si on s’en réfère à l’étymologie grecque du mot (ekklèsia) une assemblée, celle des croyants.

 

Rien dans le mot ne suggère une Administration, ou un Gouvernement quelconque d’un groupe d’hommes par certains d’entre eux. Jésus par exemple n’a pas fondé l’Église au sens où nous l’entendons aujourd’hui. On connaît la phrase de Loisy : « Jésus a annoncé le Royaume, et c’est l’Église qui est venue. »

 

Pour s’autoriser de la filiation apostolique, l’Égli­se de Rome se réclame du verset matthéen : « Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église… » (16/18) D’abord ce calembour, comme le ferait remarquer un voltairien, ne fonctionne pas en beaucoup de langues (You are Peter, and on that stone... !). Ensuite on peut soupçonner que ce verset a précisément été inséré dans le texte évangélique pour fonder la filiation apostolique : l’Église alors ne pourrait pas s’en prévaloir.

 

Dès qu’elle a eu le pouvoir, à partir de Constantin, elle n’a cessé de s’opposer à ceux qui ne vou­laient pas se comporter en moutons, en ouailles (du latin ovicula : petite brebis), dociles à la voix du Berger. De là la phrase bien connue de Cyprien de Carthage : Extra Ecclesiam nulla salusHors de l’Église point de salut. Elle peut donc rejeter ceux qui ne lui conviennent pas hors de la communion eucharistique : c’est l’excom­munication. Les hérétiques de tout temps en ont bien fait les frais.

 

Se réclamant de Dieu, l’Église est une théocratie : ceux qui y voudraient voir une démocratie se trompent sur sa nature même, puisque le Chef suprême en est le représentant de Dieu sur terre.

 

 

Par ailleurs, on sait qu’ordinairement le souffle prophétique se perd dans l’administration. La mys­­­tique, pour reprendre le mot de Péguy, se dégrade en politique, et puis, les hommes étant ce qu’ils sont, cette dernière se dégrade à son tour en intrigue. Une fois devenus, selon le mot de Drewermann, Fonctionnaires de Dieu, ceux qui devraient être à son service ainsi qu’à celui de la com­munauté ne cherchent bien souvent qu’à conquérir et à garder le pouvoir, tentation que pourtant Jésus, autorité mandante dont ils se disent les mandataires, a refusée face au Diable lors de sa tentation au désert, racontée dans les évangiles synoptiques.

 

Toutes ces considérations concernent dans mon esprit l’Église de Rome. Elles sont d’actua­lité face à l’élection d’un nouveau pape. Les choses changeront-elle à cette occasion ? L’ave­nir le dira…

 

Article paru dans Golias Hebdo, 21 mars 2013

 

D.R.

 

***

 

Ce texte est extrait d'un des deux tomes de mon ouvrage Chroniques religieuses. Pour plus de détails sur ces deux livres, cliquer: ici.

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
On peut noter le passage de "Petrus" à "petram", du masculin au féminin. Cela crée une distance, et peut marquer l'hiatus, donc l'incomplétude, voire l'inaptitude, allons plus loin l'incapacité. D'autant que le nom propre représente par nature le summum de l'arbitraire linguistique, le nom commun en incarnant le degré mineur. Autre hiatus.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné. >>>>> >>>>> Remarque importante (avril 2021) : Vous pouvez trouver maintenant tout ce qui concerne la Littérature, la Poésie et l'Art dans mon second blog, "Le blog artistique de Michel Théron", Adresse : michel-theron.eu/
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages