Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2019 3 18 /12 /décembre /2019 02:01

Un fragment de bois, d’environ un centimètre de large sur 2,5 centimètres de long, issu de la mangeoire dans laquelle fut déposé Jésus à sa naissance, a regagné Bethléem où les fidèles pourront le vénérer. C’est un don du pape François, l’ensemble du « berceau » restant à Rome, car trop fragile pour être transporté (Source : vaticannews.va, 29/11/2019).

 

Cette mention du berceau de Jésus appartient à l’habituel storytelling évangélique, qui a recouvert le message initial, la Bonne Nouvelle ou l’Évangile du Christ (Evangelium Christi), par l’Évangile au sujet du Christ (Evangelium de Christo). Les fidèles en effet sont friands de détails narratifs qui leur permettent de rêver et de se projeter par empathie (Einfühlung) sur des scènes concrètes. On trouvera la source textuelle unique du berceau-mangeoire de Jésus en Luc 2/7.

 

Je n’insiste pas sur la « vérité » de cette relique, en tous points comparable à celles que Calvin a critiquées dans son Traité des reliques. En un sens, comme le pensent les « symbolo-fidéistes », est vrai ce à quoi l’on croit...

 

Mais il me semble qu’en toute rigueur théologique on devrait bien distinguer la naissance de Jésus, dont parle le Symbole des Apôtres, et son Incarnation, dont parle le Symbole de Nicée. Ce sont deux scénarios très différents, comme le sont d’ailleurs ces deux Credos eux-mêmes (j’ai exploré cette différence dans mon ouvrage Les Mystères du Credo – Un christianisme pluriel, éd. BoD, 2018).

 

Si on croit à la « naissance », on choisit la proximité humaine du message, et on peut figurer alors l’Enfant-Jésus, le Jesu Bambino des Italiens, bébé tout nu qui se tortille dans tous les sens dans leurs tableaux et ceux qui s’en inspirent. Mais l’Incarnation implique une tout autre prudence : le Logos incarné n’a rien à voir avec un bébé Cadum. L’icône orthodoxe ne le figure jamais ainsi, en le montrant toujours vêtu.

 

 

Remarquez qu’à l’arrivée c’est l’inverse qui se produit : chez nous, le cadavre repoussant de Jésus mort, et en Orient chrétien son corps glorieux (par précaution, le Symbole de Nicée ne parle même pas de sa mort). Comme si partir de l’humain obligeait à aller des chairs roses du bébé à la putréfaction du cadavre.

 

 

Du berceau, on va à la tombe, c’est la loi de l’existence. Mais l’autre scénario sus évoqué, l’écoute attentive d’une Parole, est tout autre, anticipe l’éternité, et permet de passer de la mort à la vie (Jean 5/24).

 

 

D.R. - Cliquer sur l'image

 

 

***

 

Retrouvez tous mes articles de Golias Hebdo, publiés en plusieurs volumes, sous le titre Des mots pour le dire, chez BoD. Sur le site de cet éditeur, on peut en lire un extrait, les acheter... Cliquer : ici.

 

Notez qu'ils sont aussi tous commandables en librairie, et sur les sites de vente en ligne (Amazon, Fnac, etc.).

Partager cet article
Repost0

commentaires

emma 18/12/2019 23:32

"le cadavre repoussant "? pas vraiment, mais réaliste et tragique. J'avais été frappée par le fait que Marie me semblait ne pas avoir changé entre la madone de Michel ange de Bruges et sa piéta à Rome , et en effet il semble que le modèle ait été le même...
Quant à la relique, (je ne connais rien aux religions) le fait qu'elle soit authentique a-t-il tant d'importance ? y croire peut faire des miracles, tant mieux, mais les légendes ont besoin de preuves matérielles, du moins de jalons pour perdurer, le monde est plein de "pied du géant", arbre de Merlin et rocher de la vierge qui n'ont pas fini d'enchanter ...

www.michel-theron.fr 19/12/2019 11:52

Merci Emma de ce commentaire. Pour "cadavre repoussant", je pense au "Christ mort" d'Holbein, ou encore au Christ en croix de Grünewald, au musée de Colmar - Pour la foi dans les reliques, peut-être après tout faut-il croire à la nécessité de croire... - Bien à vous. M.

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné. >>>>> >>>>> Remarque importante (avril 2021) : Vous pouvez trouver maintenant tout ce qui concerne la Littérature, la Poésie et l'Art dans mon second blog, "Le blog artistique de Michel Théron", Adresse : michel-theron.eu/
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages