Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2019 3 13 /03 /mars /2019 01:01

L’actualité vient de mettre au premier plan des affaires fort embarrassantes pour l’Église catholique : les crimes de pédophilie, et les viols de religieuses commis par un certain nombre de prêtres. Bien sûr il convient de demander justice pour les victimes. Mais il est encore plus important me semble-t-il de comprendre comment cela a pu se produire, et risque encore de le faire si on n’y prend pas garde.

 

En catholicisme, le prêtre agit in persona Christi, c’est-à-dire en tant que Jésus-Christ, consubstantiel au Père. Autrement dit, c’est un personnage sacré dans toutes les occasions cruciales de son ministère. Par exemple lorsqu’il dit la messe, ou bien lorsqu’il administre les sacrements.

 

Ainsi c’est un thaumaturge, puisqu’il a le pouvoir en célébrant l’eucharistie de changer effectivement pain et vin en corps et sang du Sauveur, qui deviennent réellement présents sur l’autel : il lui suffit pour cela de prononcer les paroles rituelles, et s’opère le miracle de la transsubstantiation. Son langage est performatif, en ce qu’il fait advenir ce qu’il énonce. Il en est de même pour l’administration des sacrements. Ainsi il peut absoudre réellement le pécheur qui se confesse à lui : Ego te absolvo, etc. Pouvoir énorme, ouvrant la porte à tous les chantages : Louis XIV lui-même tremblait devant son confesseur !

 

On comprend pourquoi alors les victimes d’un personnage si imposant et si à part des autres, tel qu’il leur a été présenté par l’éducation qu’ils ont reçue, ont pu être sidérées devant les crimes qu’il a commis, étant à mille lieues de se douter que de tels faits puissent se produire. Et cela explique pourquoi il y a eu réticence au départ à dénoncer ces crimes, puis retard à le faire pouvant entraîner leur prescription.

 

Ces crimes ayant été commis du fait de la projection aveuglée des victimes sur leurs bourreaux, du crédit dévotionnel qu’elles leur ont accordé, le meilleur moyen de s’en prémunir à l’avenir est me semble-t-il de désacraliser la figure du prêtre, et de faire voir en lui un homme comme les autres.

 

Je ne sais si l’Église catholique y est prête. Si elle le fait, elle fera une seconde Réforme. On sait que Luther défendait l’idée d’un sacerdoce universel : pour lui, tout chrétien baptisé était prêtre. Il est plus digne, me semble-t-il, d’assister un compagnon de route, que de l’éblouir par les miracles, dont Jésus lui-même n’a pas voulu lors de sa Tentation au désert, encore plus si on met ce pouvoir au service de ses penchants les plus pervers.

 

In persona Christi (D.R.)

 

 

***

 

Pour voir l'ensemble de mes livres sur le site de mon éditeur BoD, en lire un extrait, les acheter, cliquer : ici.

 

Notez qu'ils sont aussi tous commandables en librairie, et sur les sites de vente en ligne (Amazon, Fnac, etc.).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné.
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages