Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 00:01

Ce blog est interdisciplinaire. Pour en explorer la grande diversité, pour faire un tri et ne voir que ce qui intéresse, pensez à cliquer sur Catégories, dans la colonne de droite


 ª(Chroniques de Golias Hebdo)

Rite

Sa présence et son observation sont sans doute nécessaires au fonctionnement social. Il est présent à peu près partout, comme le disent les anthropologues. Son rôle est structurant, certes, mais à l’évidence il constitue une injonction qui nous est signifiée de façon plus ou moins comminatoire, au profit du groupe peut-être et de sa cohésion, mais au détriment de la liberté et du choix individuels. Aussi y a-t-il des cas, me semble-t-il, où il y a avantage à s’en éloigner.

Dans cette période des fêtes de fin d’année, naturellement tout le mode s’est pressé en foule dans les magasins pour acheter cadeaux et victuailles, Noël étant devenu pour la plupart une simple occasion de consommation et de goinfrerie. Ce rite est observé machinalement, de façon moutonnière, et aussi purement formelle, puisque d’après un sondage, comme je l’ai souligné dans mon billet « Hypocrisie » (Golias Hebdo, n°113), avant même la fête 40% de personnes ont déjà dit qu’elles allaient revendre dès le lendemain sur Internet les cadeaux qu’elles y auraient reçus. Les magasins aussi ont pour ce jour-là beaucoup de retours.

Où est le cœur là-dedans, l’intention profonde du geste ? Le rite est vidé de sa signification, pratiqué de cette façon purement machinale dont on sait qu’elle fossilise et tue : « La lettre tue, mais l’esprit vivifie. » (2 Corinthiens 3/6)

Pour moi, il faut décidément s’écarter de cette frénésie robotisée. D’abord elle est obscène par rapport à ceux qui par dénuement ne peuvent y participer. Comme le dit la Sauvage d’Anouilh : « Il y aura toujours un petit chien crevé quelque part qui m’empêchera d’être heureuse. » Ensuite je ne vois pas pourquoi il faudrait bâfrer en famille à tel moment fixé, et identiquement offrir tel ou tel « cadeau » à telle ou telle personne de façon obligée. Fête pour fête, je préfère en choisir le moment, ainsi que l’occasion et les destinataires du partage : ils seront alors authentiques. Que si l’on m’oppose les injonctions sociales, ce que l’on doit faire ou ne pas faire lors de tel ou tel jour, je répondrai avec le plus grand anti-ritualiste que je connaisse : « Le Fils de l’homme est maître du sabbat. » (Matthieu 12/8)

 

Rite--illustration.jpg

 


 

Nota : Un recueil de toutes les chroniques précédentes, que j'ai données à Golias Hebdo de fin décembre 2008 à début mars 2014, est disponible en version enrichie, avec regroupement thématique des notions, et assorti de nombreux liens internes et externes facilitant son exploitation, sous forme de livre électronique multimédia :

   

Petite philosophie de l'actualité, format Internet

 

Cliquer sur l'image

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Merci à toi, rituellement. Et, comme disait l'humoriste: Je te souhaite une année. Et je nous souhaite, sérieusement, une rencontre.
Répondre
W


Moi aussi, cher Teddy, je souhaite que nous nous rencontrions à nouveau, après tant d'années. Je te contacterai par courriel, si tu le veux bien.


Bien à toi.


Michel



T
Cher Michel, je ne suis pas moi non plus amateur de fêtes ritualisées, notamment Noël avec ses menus-réveillons et cadeaux forcés - souvent rejetés. Et même l'écoeurement m'atteint depuis que Noël
s'annonce dès la mi-novembre, comme si l'on avait oublié que la fête est rupture, explosion, ce qui suppose la brièveté, au lieu de quoi nous avons une dilution bien loin de l'esprit de l'Avent.
Mais notre rapport au temps est si brouillé... Pourquoi donc, aussi, avoir recouvert ce qui faisait le charme de Noël: la joie de l'enfant découvrant la beauté du don, et son mystère ? Rien de tel
dans les échanges de listes toutes générations confondues. Si encore le lien familial et social y gagne...
Répondre
W


Cher Teddy,


merci de ton message, et malgré ce que je dis dans ce billet Rite, reçois tous mes meilleurs voeux de santé et de bonheur pour la nouvelle année. Bien amicalement. Michel



Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné. >>>>> >>>>> Remarque importante (avril 2021) : Vous pouvez trouver maintenant tout ce qui concerne la Littérature, la Poésie et l'Art dans mon second blog, "Le blog artistique de Michel Théron", Adresse : michel-theron.eu/
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages