Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 01:01

Après les attentats du 13 novembre, Manuel Valls a déclaré « qu’expliquer de tels actes, c’est déjà vouloir un peu les excuser ». Devant le tollé suscité par ces propos, spécialement dans le milieu des sociologues, il a essayé de les adoucir, en opposant « expliquer » à « comprendre », mais cette nuance sémantique est apparue bien floue, et n’a guère convaincu (Source : lefigaro.fr, 21/03/2016).

 

Ce n’est pas la première fois que notre Premier ministre récuse l’explication des événements et des idées, au bénéfice de l’anathème et de l’ostracisme. Ainsi a-t-il déclaré l’an dernier à l’adresse d’une jeune députée du Front National : « Madame, jusqu’au bout je mènerai campagne pour vous stigmatiser et pour vous dire que vous n’êtes ni la République, ni la France. » Loin de lui donc a été l’idée d’« expliquer » ou de « comprendre », comme on voudra, ce mouvement : il lui a suffi de le condamner aveuglément. Il ne s’est pas demandé sur quel terreau social il a poussé, pas plus que si les pulsions secrètes qui habitent ses adhérents n’habitent pas en tout homme « ordinaire » : pour voir tout cela, et donc être à même de s’en défendre, il eût fallu un effort intellectuel qu’il n’a pas consenti (je l’ai explicité dans mon article « Stigmatisation », Golias Hebdo, n°377).

 

Analogue à la sienne est l’attitude de ceux qui ont vu dans Eichmann, le bourreau d’Auschwitz, un monstre diabolique, dont la conduite, incompréhensible à la raison, n’appelait rien d’autre que répulsion de principe, jugement et condamnation. On sait qu’au contraire Hannah Arendt défendit l’idée que la pensée pouvait s’exercer sur ce cas-là. J’ai défendu cette attitude dans mon article « Mal » (Golias Hebdo, n°425).

 

Refuser l’explication, qui n’est pas l’approbation, c’est faire le lit de l’obscurantisme. La diabolisation de l’ennemi, qu’il soit djihadiste ou fascisant, ne fait rien avancer. Seule la réflexion le permet. Tout comportement a des causes, qu’il faut rechercher. Exactement comme en médecine : s’en prendre simplement au symptôme ne guérit pas de la source du mal. On ne fait pas tomber la fièvre en cassant le thermomètre.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 01:01
L'Ange du bizarre

Soudain

En fugitif reflet

Fantôme inattendu :

L'Ange du bizarre...

Partager cet article
Repost0
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 01:01

Je reproduis ici, au format PDF, l'Avant-propos de mon ouvrage Une Voix nommée Jésus : l'Evangile selon Thomas, spécialement à l'attention des contributeurs au groupe Facebook Echange sur l'Evangile, qui est désormais appelé à étudier ce texte :

Une Voix nommée Jésus : l’Évangile selon Thomas - Avant-propos

***

 

Couverture recto, résolution Internet jpg

Cliquer sur l'image

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de michel.theron.over-blog.fr
  • : "Mélange c'est l'esprit" : cette phrase de Paul Valéry résume l'orientation interdisciplinaire de mon blog. Dans l'esprit tout est mêlé, et donc tous les sujets sont liés les uns aux autres. - Si cependant on veut "filtrer" les articles pour ne lire que ce qui intéresse, aller à "Catégories" dans cette même colonne et choisir celle qu'on veut. On peut aussi taper ce qu'on recherche dans le champ "Recherche" dans cette même colonne, ou encore dans le champ : "Rechercher", en haut du blog - Les liens dans les articles sur le blog sont indiqués en couleur marron. Dans les PDF joints, ils sont en bleu souligné. >>>>> >>>>> Remarque importante (avril 2021) : Vous pouvez trouver maintenant tout ce qui concerne la Littérature, la Poésie et l'Art dans mon second blog, "Le blog artistique de Michel Théron", Adresse : michel-theron.eu/
  • Contact

Profil

  • www.michel-theron.fr
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).
  • Agrégé de lettres, professeur honoraire en khâgne et hypokhâgne, écrivain, photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier (sujets : littérature et poésie, stylistique du texte et de l'image, culture générale et spiritualité).

Recherche

Mes Ouvrages